Historique

La sophrologie que je vous propose est de type caycédienne enseignée par Bernard Santerre de l’Institut de Sophrologie de Rennes. 
Le professeur Caycedo, neuropsychiatre, fonde ces techniques en 1960.
Il s’inspire des méthodes de relaxation occidentale (Jacobson-Schulz-Vittoz), de méthodes orientales (yoga-zen) et de la phénoménologie.
La psychologie humaniste de Carl R.Rogers et l’écoute active enrichissent cette pratique.


Étymologie

Le mot sophrologie a été constitué à partir de trois mots grecs :
– sos : être sain, de corps et d’esprit, et par extension l’harmonie, l’équilibre ;
– phren : l’enveloppe d’un organe, mais aussi l’âme affective et par extension la conscience ;
– logos : l’étude, le discours.

Une autre origine se réfère à sophia : sagesse.